Les réseaux sociaux et l’actualité…

26 juin 2009 | par Antoine

Je profite, non sans un certain respect bien entendu, du décès de Michaël Jackson ou récemment aussi les élections en Iran, pour me/vous poser la question de la propagation de l’information de nos jours avec l’influence des réseaux sociaux…

Que ce soit pour l’Iran ou le Roi de la Pop, il n’a suffit que de quelques secondes/minutes pour que l’info soit diffusée à des centaines de milliers de personnes, que ce soit via Twitter ou Facebook (et autres) ! On se trouve à présent dans une instantanéité de l’information absolument incroyable…

MAIS

Je lance donc le débat/la discussion autour de ces nouveau canaux de diffusion de l’information, et surtout dans les dérives que cela peut entraîner. Car il faut bien le reconnaître, que l’on soit blogueur, Twitteur, Facebookeur, etc, on n’est pas journalistes, ce n’est pas notre métier. Comment donc nous-caractériser?
Intermédiaires? Relais? Diffuseurs? … ?

Mais surtout, dans quelle mesure peut-on accorder de la crédibilité à n’importe quelle information lue sur Internet ?

Je n’ai bien entendu pas la réponse, et je laisse ce sujet ouvert. C’est ma petite interrogation de la journée 😉

Et vous, qu’en pensez-vous !?

reseaux-sociaux



Tags: , , , ,


Trackback:
http://antoine.olbrechts.eu/blog/les-reseaux-sociaux-et-l-actualite/trackback/




  1. 6 Réponses to “Les réseaux sociaux et l’actualité…”

  2. par pascal sur Juin 26, 2009 | Répondre

    On ne peut pas plus porter crédit aux informations reçues via les réseaux sociaux qu’à celles lues sur les blogs, sites ordinaires ou certains médias traditionnels (quoique).

    L’esprit critique DOIT rester primordial. Le recoupement de l’info aussi.

    La différence avec « avant », c’est la multiplication, la facilité d’accès et la rapidité de la propagation de l’info.

    Ces réseaux sociaux, c’est peut-être l’occasion de re-sensibiliser les gens à ce propos.

    Pour l’impact de la mort de MJ sur le traffic Twitter, jettez un coup d’oeil à http://www.tweespeed.be (service belge ;-))

  3. par Pierre Lenort sur Juin 28, 2009 | Répondre

    C’est en effet tout le problème de la crédibilité de l’information qui est posé de façon cruciale avec l’émergence des réseaux sociaux. Comment contrôler la véracité des informations diffusées ? Peut-être en croisant les informations, en consultant des sources plus officielles… et en faisant preuve de bon sens et d’esprit critique. Mais puisque les médias traditionnels relaient parfois — et pas toujours à leur insu — des infos erronées, il faut être réaliste : on ne pourra jamais être absolument certain du bien-fondé de chaque information.

  4. par Antoine sur Juin 29, 2009 | Répondre

    Comment vérifier l’information ?
    Simplement en vérifiant la source.

    A toi à savoir si tu la truste et si tu peux lui faire confiance.

    Tout dépends des gens que tu « écoute/follow ».

    Une information sera toujours prise plus au sérieux lorsque cela vient de la télévision ou d’un journal papier. Les réseaux sociaux sont là pour propager, étendre les rumeurs, infos et les journaux leurs donnent du crédit.

    Le bon exemple c’est une télé bolivienne qui pense avoir THE MEGA SCOOP avec des sois-disant photos du crash de l’airbus français, mais non il s’agissait de photos de la série LOST, cela a quand même fait un petit tour sur Twitter et des gens y ont bien cru 🙂

    Pour que ton information sur Twitter ou autre soit fiable il faut que plusieurs personnes confirment l’info et que des sources/preuvent soient fournies.

  5. par Mike sur Mar 4, 2010 | Répondre

    effectivement, quand des journalistes professionnels dans le contexte d’un média de bonne réputation donnent des informations, on peut y donner un peu plus de confiance. Deux restrictions néanmoins:
    – il arrive de plus en plus souvent que les informations évoluent dans le temps: au début les informations ne sont pas complètes et certaines hypothèses implicites s’avère ne pas être vraies.
    – je trouve normal que ce travail de journaliste est rémunéré, et on sait maintenant que la pub est un mauvais payeur, car trop conjoncturel, et peuvent provoquer certaines formes de censure ou de sujets trop commerciaux.

  1. 2 Trackback(s)

  2. Juin 26, 2009: tapemoi.com
  3. Juin 26, 2009: www.fuzz.fr

Laisser un commentaire