[ OFF ] « Si j’connaissais l’con qui a fait sauter l’pont » — Normandie part 2.

24 juillet 2017 | par Antoine

Vendredi 21 juillet … nous avons fêté à notre manière la Belgique, évidemment !

Barbecue et bal aux lampions, c’est parti 😉

Un petit passage chez l’excellent boucher Dachy de Franceville nous a permis de déguster d’excellentes viandes grillées … accompagnés de quelques poissons pour Cass ! Une bonne nuit de sommeil était ensuite recommandée, en espérant cette fois que Ganache nous épargne son cinéma de la veille. Sale bête.

On se réveille samedi matin sous la demande pressante des filles qui voulaient absolument faire un remake de Camping Paradis et aller se baigner dans la mer ! OK les filles, amusez-vous bien dans 17°, nous on va plutôt se charger des courses pour le petit dèj et le repas, c’est ce qu’on fait de mieux ………….

Direction le marché aux poissons de Ouistreham pour dégotter 2-3 trucs de la pêche du jour … quelque chose me dit qu’on rallume le barbecue ce soir ! D’ailleurs, soit dit en passant, en été on ne peut QUE cuisiner au barbecue, non !?

On retrouve ensuite les filles trempées mais vivantes à la maison, le Rhino est intact également, on peut passer au petit-déjeuner ensuite direction Caen pour du shopping … Pas ma tasse de thé mais c’est sympa de revoir la ville la journée cette fois. Et j’ai quand même acheté quelque chose … pour ma cuisine évidemment 😉

Retour ensuite à la maison en passant de nouveau par Franceville pour acheter quelques victuailles. Cass et moi voulions cuisiner un bon petit repas pour l’annif de Matth. Gambas et sardines grillées à l’entrée, entrecôte et faux-filet en plat et dame blanche maison comme dessert. Tout y était ! Et un excellent Crozes Hermitage pour accompagner le tout. Autant vous dire qu’on s’est fait plaisir ! Et une bonne nuit de sommeil était ensuite de rigueur …

Une bonne grasse matinée. Oooooh que ça faisait longtemps. Le pied.

Dimanche on a bien dormi, rien de spécial à faire, juste profiter encore quelques instants de ce petit break en Normandie avant de rentrer en Belgique. Rien de passionnant à raconter en ce jour de rangement/nettoyage/paquetage … mais nous n’avons pas manqué tout de même de passer au centre d’Amfreville pour « assister » à la fête du cochon annuelle ! Entendez par là : un gros barbecue où nous n’avons même pas trouvé de bar, suivi d’un lancer de ballot de paille que nous avons hélas manqué. Dommage, le prix à gagner était un magnifique petit cochon vivant 🐷

Quoiqu’il en soit, en merci à Matth pour l’invitation, ce fut un bon petit WE dépaysant et reposant … à refaire ! Enfin, si on est de nouveaux les bienvenus haha.

Maintenant c’est retour au boulot pour avancer dans 2-3 projets en cours … et surtout préparation du Mountain Golf Trophy 2017 qui avance à très (trop) grands pas ! À très vite …




Trackback:
http://antoine.olbrechts.eu/blog/off-si-j-connaissais-l-con-qui-a-fait-sauter-l-pont-normandie-part-2/trackback/




Laisser un commentaire